Comment partir serein en festival ?

Avec l’arrivée des beaux jours, arrivent en masse les festivals musicaux. Nombreux d’entre eux s’étalent sur plusieurs jours et demandent donc une organisation sans faille : couchage, hygiène, restauration… A moins que vous ne souhaitiez la jouer « bière/deux heures de sommeil/bière », tout peut vite devenir compliqué si vous arrivez les mains vides.

Voici donc quelques conseils afin de vivre de la meilleure façon qu’il soit votre festival :

Couchage

Si vous comptez dormir en camping, prévoyez, en plus de votre tente et de votre sac de couchage, un matelas gonflable : idéal pour éviter les courbatures au réveil. Nous vous conseillons également de glisser dans votre sac, des bouchons d’oreille qui vous seront très utiles pour trouver le sommeil (les campings étant bruyants à n’importe quelle heure du jour comme de la nuit), mais également pour protéger vos oreilles durant les concerts.

Hygiène corporelle

Avec leur lot de poussière et de boue, les festivals ne vous laissent pas très longtemps propre… Des douches existent, malheureusement, prises d’assaut rapidement, il est difficile de les atteindre, et même lorsque vous y parvenez, l’hygiène n’est pas forcément au rendez-vous de par leur fort usage. Nous vous conseillons donc de prévoir des méthodes sans eau : lingettes, gel hydroalcoolique, shampooing sec… qui pourront vous être d’un grand secours. Si vous avez accès à un point d’eau, la technique « tongs, maillot de bain et bassine d’eau » reste aussi efficace.

Les plus chanceux seront tout de même les propriétaires de douches solaires : une grosse poche noire que l’on remplit d’eau que l’on laisse chauffer au soleil, et qui fonctionne de la même façon qu’une douche une fois suspendue.

Toilettes

A l’instar des douches communes, les toilettes peuvent rapidement devenir des lieux très sales. Des couvres sièges et des lingettes désinfectantes peuvent s’avérer être une très bonne idée, ainsi que l’indispensable papier toilette accroché au pantalon, et le gel hydroalcoolique pour les mains après coup. Pour les femmes, sachez qu’il existe maintenant des « urinoirs féminins » qui permettent d’uriner debout. Leur utilisation est un peu délicate mais peut être un atout indispensable ! Il convient par contre de bien penser à le rincer ou à défaut bien l’essuyer si ce n’est pas un jetable pour éviter les odeurs…

Météo

En festival, vous vivez toute la journée dehors, et dépendez totalement de la météo. Pensez donc à regarder les prévisions météorologiques la veille de votre départ. En cas de soleil, pensez à emmener avec vous de l’eau (et oui, l’alcool n’hydrate pas !) une protection solaire, ainsi qu’un chapeau : l’insolation peut arriver plus vite que vous ne le pensez. En revanche, en cas de pluie, n’oubliez pas votre ciré et vos bottes !

Petit plus : la couverture de survie qui peut être salvatrice en cas de nuits froides.

Alimentation

Nombreux festivals proposent des stands de restauration, mais si vous souhaitez emmener vous-même vos collations, privilégiez de la nourriture qui ne tourne pas au soleil, ainsi, évitez les aliments frais (fruits, laitages, viandes), à moins d’avoir une glacière.

Accessoires et trousse de premiers secours

Glissez en premier lieu dans votre trousse de secours vos traitements réguliers, mais aussi un répulsif anti-moustique, un désinfectant, un produit pour apaiser les coups et les bosses, des pansements, des préservatifs (et oui, on ne sait jamais !), ainsi que des remèdes anti-gueule de bois !

Aussi, pourquoi pas, ajoutez des anti-inflammatoires ou des antalgiques. Sachez tout de même qu’il y a toujours, dans les cas les plus graves, un poste de secours (connaître son emplacement est donc une bonne chose).

Une dernière chose… Les bracelets tissés qui servent de pass aux festivaliers deviennent rapidement de véritables nids à microbes, aussi, nous vous conseillons de les enlever une fois le festival terminé.

Si vous avez une plaie ou une coupure au niveau de l’avant-bras ou du poignet qui le porte, désinfectez et protégez bien cette blessure, et si possible, demandez à vous faire enlever le bracelet pour en avoir un autre sur l’autre poignet.

En attendant, nous vous souhaitons un bon festival, et si vous avez d’autres conseils et astuces, n’hésitez pas !