Alcool : un décès toutes les 10 secondes

L’alcool tue 3,3 millions de personnes chaque année dans le monde, soit l’équivalent de la population de Madrid rayée de la carte tous les ans. Voici les chiffres rapportés par l’Organisation Mondiale de la Santé lundi, alertant les gouvernements contre les dangers de l’alcool et de l’augmentation de sa consommation. Chaque année, cette substance euphorisante tue plus que le SIDA, la tuberculose et la violence réunis…

Abus, conduite en état d’ivresse, cirrhoses & diverses maladies, violences, accidents, chutes, comportements à risque… L’alcool provoque en moyenne un décès toutes les 10 secondes dans le monde. Cela représente un décès sur 20 toutes causes confondues, soit 5,9% des décès dans le monde (7,6 % des décès chez les hommes et 4 % des décès chez les femmes). A titre de comparaison, le SIDA est responsable de 2,8 % des décès, 1,7 % pour la tuberculose et 0,9 % pour la violence…

La consommation mondiale en augmentation

Le nombre de décès liés à l’alcool est en constante augmentation et alerte de plus en plus les autorités sanitaires. En effet, la consommation d’alcool augmente même dans les pays où elle a toujours été faible, comme la Chine ou l’Inde, qui voient leurs richesses croitre ainsi que leurs habitudes de consommation. Pour Oleg Chestnov à l’OMS, il est indispensable d’augmenter les moyens pour protéger les populations en alertant sur les conséquences de la consommation d’alcool.

D’un point de vue médical, l’alcool est lié à plus de 200 pathologies, y compris la cirrhose du foie. Il affaiblit l’organisme et rend les consommateurs excessifs vulnérables aux maladies infectieuses, comme la tuberculose citée précédemment.

Puisqu’il modifie le comportement et la vigilance de ses consommateurs, l’alcool provoque également chaque année des accidents mortels comme les accidents de la route lors de conduite en état d’ivresse, deuxième cause de mortalité liée à l’alcool.

Répartition de la consommation

Toutes les nationalités ne boivent pas de la même manière. Les Russes sont les plus gros consommateurs d’alcool au monde avec une consommation annuelle moyenne de 32 litres d’alcool pur par adulte de sexe masculin. L’Europe, le Canada, les Etats-Unis, l’Australie et l’Afrique du Sud suivent de près le pays réputé pour sa vodka.

Enfin, près de la moitié des adultes de la planète n’a jamais touché à un verre d’alcool. Mais parmi l’autre moitié, un buveur sur 5 entretient un rapport compliqué puisqu’excessif avec ce produit. Il est donc impératif de rester vigilant afin de ne pas tomber dans l’excès.

Alors, consommer oui, mais avec modération !