Mangez, bougez, petit-déjeunez !

Prendre chaque jour un petit-déjeuner serait bon pour le coeur, d’après une étude portant sur 27 000 hommes.

On le répète souvent : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée.
Une étude de l’université de Harvard réalisée l’été dernier a prouvé à nouveau les bienfaits de ce repas crucial, ou plutôt ses méfaits si on le néglige… Sauter le petit-déjeuner régulièrement augmenterait significativement le risque de crise cardiaque, ou plus généralement le risque de mourir d’une maladie du cœur, en particulier chez les hommes.

Les hommes pressés, principales victimes des crises cardiaques

L’étude américaine qui a vérifié cette hypothèse a duré plus de 15 ans et porté sur près de 27 000 hommes de 45 à 80 ans. Ceux qui sautaient régulièrement le petit-déjeuner ont été 27% plus nombreux à développer une maladie cardiaque que leurs homologues qui ont petit-déjeuné chaque jour pendant la durée de l’étude. 1600 de ces « hommes pressés » ont été victimes d’une crise cardiaque !

Certaines personnes ratent plus fréquemment le petit-déjeuner que d’autres : les hommes jeunes, les fumeurs, les célibataires ou encore ceux qui boivent de l’alcool régulièrement ou ont une activité professionnelle à temps plein.

Le petit-déjeuner des enfants

A l’inverse, prendre un petit-déjeuner chaque jour réduirait le risque d’obésité et de diabète, tout en diminuant la fatigue. Les pédiatres spécialisés en nutrition confirment cette hypothèse : les écoliers qui prendraient le temps de bien petit-déjeuner seraient plus concentrés à l’école, auraient de meilleures notes en mathématiques et en lecture et serait plus rarement en surpoids que leurs camarades qui zappent le petit-déjeuner.

Plus surprenant, le contenu du petit-déjeuner importerait moins que le fait de petit-déjeuner lui-même. En d’autres termes : peu importe ce que vous mangez le matin, pourvu que vous mangiez quelque chose ! En réalité, les personnes qui petit-déjeunent chaque jour sont aussi ceux dont le petit-déjeuner est le plus équilibré.

Reste maintenant à renouveler cette étude avec une population féminine, pour prouver définitivement les bienfaits du petit-déjeuner. Tout comme l’activité physique régulière, le petit-déjeuner quotidien pourraient alors devenir une recommandation de base.

Alors pour éviter la prise de poids, le cholestérol, le diabète ou l’hypertension : mangez, bougez, petit-déjeunez !