Les autotests du Sida bientôt disponibles en France

Ils sont déjà vendus dans certains pays à l’étranger : les autotests permettant de dépister le virus du Sida seront très bientôt disponibles en France. A partir d’une simple goutte de sang ou de salive, les individus pourront désormais réaliser le test tout seul, à la maison, pour connaître leur statut sérologique. Il sera disponible sans ordonnance, en pharmacie. Attention à la confusion : s’il existe un autotest salivaire, ce n’est pas pour autant que le VIH se transmet par la salive ! Seul le contact avec le sang ou les relations sexuelles non protégées sont des comportements à risque. Le test de la salive permet simplement de connaître le taux d’anticorps.

Les avantages de l’autotest VIH

Les avantages de l’autotest VIH ? En 30 minutes seulement,  nous pouvons obtenir une réponse sur notre potentielle séropositivité ou séronégativité. L’autotest est donc très facilement réalisable. Il en existe de deux sortes actuellement à l’étranger : l’un qui fonctionne à partir d’une goutte de sang et l’autre à partir d’une goutte de salive.

A l’heure actuelle, aucun n’a encore été commercialisé en France. Marisol Touraine du ministère en charge de la Santé a autorisé sa commercialisation en novembre mais les laboratoires n’ont pas encore eu le temps de le mettre en vente. Alors attention ! Certains sites internet frauduleux proposent des autotests VIH, soit disant « certifiés Communauté Européenne CE ». Ce sont des arnaques : l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) lutte au quotidien pour prévenir contre ces fraudes.

Le test sanguin pour valider le résultat

Lorsqu’il seront disponibles à la vente, vous pourrez les retrouver sur LaSante.net ! En cas de test positif, il sera indispensable de faire une prise de sang pour valider le résultat. Et tout comme la prise de sang, pour qu’il soit efficace le test devra être réalisé entre 2 et 3 mois après la conduite à risque.